Lorsqu'on m' a proposé de quitter mes running et le bitume pour une soirée à la découverte du wakeboard, j'ai sauté sur l'occasion. Choix intrépide, vu mon expérience proche du néant en sport de glisse.
 
Si vous voulez découvrir les premières émois de la glisse à moindre coûts (et à moindre risques de blessures), essayez le wakeboard! Le plus dur est de sortir de l’eau, mais une fois que vous avez compris, sensations garanties!
Vous pouvez faire soit du wakeboard tracté derrière un bateau, soit dans un Cable Park où vous êtes tiré par un cable qui fait le tour d'un lac (mon cas).
L'avantage du Cable Park est qu'on peut y aller à toute heure de la journée. Les conditions y sont toujours réunies.

glissevolution

Apprendre le wakeboard (au Cable Park)
 
Sortir de l'eau
   
Le démarrage peut être très laborieux... Il faut bien se concentrer pour coordonner sa position de départ entre la board et l'arrivée de la corde qui va vous tracter  pour vous embarquer sur le lac. Vous pouvez démarrer assis ou debout (pour les plus téméraires). Attendez-vous à faire quelques beaux plats avant de piger le truc! Persévérez!
La jambe d'appel: Goffy ou Regular?
   
C'est la principale raison de mes premières chutes! Le choix du pied que vous allez mettre à l'avant de votre planche est une étape importante lorsque vous débutez. Ce choix va en effet déterminer quelle est votre jambe d'appel pour surfer.

Pour déterminer si vous allez mettre votre pied gauche ou votre pied droit en avant, vous pouvez faire les tests suivants:
  • Demandez à un ami de vous pousser dans le dos et regardez si vous mettez la jambe droite ou la jambe gauche devant pour vous équilibrer.
  • Montez un escalier et regardez quel pied vous posez en premier.
  • Si vous pratiquez des sports de glisse comme le skate ou encore le snowboard et que vous mettez le pied droit devant, alors je vous conseille de démarrer en wake avec le pied droit à l'avant de votre planche de snowboard.
   
20150820_193752
Remarques:
- Ce n'est pas parce que vous êtes gaucher (ou droitier) que vous allez être automatiquement goofy (ou regular).
   
- C'est la jambe arrière qui donne son nom à la position regular ou goofy.
   
- Comme les wakeboards sont relevés à l'avant et à l'arrière (double spatule), vous pouvez glisser dans les deux sens. Une personne qui surfe avec son pied préféré à l'arrière est dit sur son normal foot, dans le cas inverse il est en fakie (ou switch). Donc, moi qui suis goofie lorsque je surfe avec mon pied gauche en arrière (pied préféré pour l'arrière) je suis alors sur mon normal foot. Et lorsque je surfe avec mon pied droit en arrière (qui n'est pas mon pied préféré pour l'arrière) je suis en fakie.

 

 La Poulie 

Dès que la corde passe dans une poulie, vous changez de trajectoire. Pourquoi? La corde se détend, donc vous vous enfoncerez gentiment dans l'eau, et vous risquez de faire un vol plané lorsque la corde se retendra. Cela pique un peu. Il faut donc suivre la bonne trajectoire de virage avec sa board de manière à garder la corde tendue.
 
Les Modules
   
Si vous maîtrisez les doigts dans le nez les points précédents, alors c'est parti pour les choses sérieuses avec les modules! Sur tout le long du parcours du cable, vous trouverez différents obstacles qui vous permettront de vous amuser entre kickers (tremplins) et sliders.
 

11920364_10153249600805000_563354526_n

 
J'ai énorment apprécié ce sport nautique. C'est un sport très complet (abdos, bras, cou, cuisses... Vous vous découvrirez de nouveaux muscles ( j' ai eu des courbatures aux aisselles... Vraiment?!)), plus que distrayant, praticable quasiment tout au long de l'année, et qui connait un réel essor (la France était le pays où il y avait le plus de centres pour pratiquer le wakeboard dans le monde).
Bien qu'une pratique régulière peut vite devenir financièrement douloureuse ( à moins d'avoir son propre matériel), je pense y retourner deux fois par mois. Même pour les plus sceptiques, il existent d'autres activités au Cable Park comme le knee board ou le wake skate (wakeboard sans chausses).