Un mois s'est écoulé depuis le début de mon entrainement semi marathonien... Et ce n'est pas glorieux!

Ce travail a décuplé mes douleurs d'articulations aux hanches. A mi parcours, ma dégaine est telle que je serais bonne pour un remake de Forrest Gump. 


Ou pas finalement. 

Quoiqu'il en soit, je dois faire davantage de renforcement musculaire. La natation et le vélo ne suffisant pas, je vais commencer le yoga! 

En effet, une fois passée la période de la petite enfance (4-5 ans), le mode de vie actuel n'entretient plus suffisamment la musculature, qui tend à s'affaiblir. Il y a donc un entretien à mettre en place favorisé par le travail postural.

 

Deux sortes de contractions peuvent être mises en jeu dans le yoga :

  • Les contractions dynamiques :
Elles se rencontrent pendant les mouvements. Des contractions musculaires entraînent ou freinent les mouvements. Ainsi dans une flexion en avant de type uttanāsana, la contraction des extenseurs de hanche provoquera la remontée du buste. L'attention permet de relâcher ces mêmes extenseurs pour permettre la descente en douceur.
  • Les contractions statiques :
Une fois qu'une position a été prise il n'y a plus de mouvement et son maintien demande une contraction musculaire sélective. Si des muscles non indispensables au maintien de la position ont été sollicités, la posture manque de grâce et devient épuisante. Maintenir la posture tout en prêtant attention à ce qui se passe dans le corps va permettre d'affiner et d'ajuster le geste en libérant des tensions inutiles.

tumblr_m3ent1Kucb1ruv1wno1_1280

Voici deux des vidéos sur lesquelles je vais travailler les semaines à venir: l'ouverture du bassin et la souplesse des hanches par Carine Castet.

Ce qui nous donne le programme suivant:

99048579_o

 Moins de 8 semaines avant le jour J! Allez, allez on reste MOTIVEE!

 

Sans titre

 

sources: wikipedia, jesuisbonne